Accompagnant éducatif et social, l’humain au cœur du métier

Le métier d'Accompagnant Éducatif et Social est bien plus qu'une profession, c'est une vocation.
C'est la volonté d'accompagner, d'aider, et de soutenir ceux qui en ont le plus besoin. C'est aussi une aventure humaine, faite de rencontres enrichissantes et de défis surmontés ensemble.
Dans un monde où l'empathie et la solidarité sont des valeurs fondamentales, l'Accompagnant Éducatif et Social incarne l'espoir d'un accompagnement bienveillant et d'une société plus inclusive.

 

Dans le paysage du secteur social, l'Accompagnant Éducatif et Social (AES) occupe une place fondamentale. Au-delà d'un simple emploi, c'est une vocation, une mission empreinte d'empathie et de dévouement envers autrui. Dans cet article, nous explorons en profondeur les nuances de ce métier, ses défis et ses satisfactions.

 

Qu'est-ce qu'un Accompagnant Éducatif et Social ?

AES2.jpeg

L'Accompagnant Éducatif et Social intervient auprès de personnes en situation de fragilité, de handicap, ou en difficulté sociale. Sa mission principale est d'apporter un soutien au quotidien, favorisant ainsi leur autonomie et leur intégration sociale. 

Quel est le rôle d'un AES ?

  • Accompagnement dans les actes essentiels de la vie quotidienne (hygiène, alimentation, déplacements).
  • Soutien dans les démarches administratives et sociales.
  • Animation d'activités de loisirs et de socialisation.
  • Appui dans l'apprentissage de gestes et de comportements adaptés à la vie en collectivité.
  • Écoute active et soutien psychologique.

 

Les Compétences et Qualités Requises :

Pour exercer ce métier, de nombreuses compétences techniques et humaines sont requises :

  • Empathie et Bienveillance : Être capable de comprendre les besoins et les émotions des personnes accompagnées est essentiel afin d'établir une relation de confiance et favoriser leur épanouissement.

  • Patience et Adaptabilité : Chaque personne est unique, avec son rythme et ses spécificités. En tant qu'AES, il faut être capable de s'adapter à ces différences et de faire preuve de patience tout au long de son accompagnement.

  • Communication : Savoir écouter, mais aussi exprimer clairement ses idées et ses consignes, est crucial pour garantir une compréhension mutuelle et une bonne coordination avec les autres professionnels.

  • Respect de la Confidentialité : Être conscient de la sensibilité des informations échangées et garantir leur confidentialité est une responsabilité majeure de l'Accompagnant Éducatif et Social.

 

Où exercer en tant qu'AES en Auvergne Rhône-Alpes ?

L'accompagnant éducatif et social peut exercer dans différents milieux en fonction des besoins des personnes qu'il va accompagner.

  • Établissements médico-sociaux : Maisons de retraite, foyers pour personnes handicapées, centres d'accueil pour enfants en difficulté, les instituts médico-éducatifs, etc. Au sein de ces structures, l'AES accompagne les résidents dans leur quotidien, favorise leur autonomie et participe à des activités éducatives et de loisirs.

  • Domicile : Un AES peut intervenir au domicile de personnes en situation de handicap, de dépendance ou de fragilité sociale. Dans ce contexte, il assure un soutien à la personne dans ses tâches quotidiennes, comme la toilette, l'habillage, la préparation des repas, les courses, etc. De plus, il apporte un soutien moral et social, favorisant ainsi le maintien à domicile de la personne.

  • Etablissement scolaire : Certains établissements scolaires recrute des AES pour accompagner des enfants ou des adolescents en situation de handicap ou en difficulté d'adaptation. Ainsi, l'accompagnant apporte un soutien individualisé à ces élèves, les aide dans leurs apprentissages, les accompagner lors des activités parascolaires, etc.

  • Structures d'insertion sociale : Centres d'hébergement d'urgence, associations d'aide aux sans-abri, centres d'accueil de jour, etc. Dans ces structures, l'AES accompagne les personnes en difficulté vers l'autonomie et l'insertion sociale en leur apportant un soutien matériel, moral et éducatif.

 

Quel diplôme pour un accompagnant éducatif et social ?

La formation pour devenir Accompagnant Éducatif et Social est accessible à tous types de publics : Les candidats en formation initiale, les candidats au titre de la formation continue, déjà engagés dans la vie active ou qui s’y engagent (formation en alternance), les salariés ayant un emploi dans le secteur médico-social, les personnes en reconversion et les demandeurs d’emploi. 
Il faut au moins être âgé de 18 ans au moment de l'épreuve finale, maîtriser le Français (écrit, oral) et le calcul numérique (4 opérations de base).
L'avantage est qu'il s'agit d'une formation courte d'1 an.

Ocellia vous assure une formation de qualité et un diplôme à la clé ! Découvrez nos taux de réussite en formation 

Faite la différence dans la vie des autres, passez à l'action !
Participez à une réunion de présentation métier/formation AES 

Découvrez aussi