Ocellia, en faveur d'une société plus inclusive

Hélène Boucher, Responsable développement Formation Tout au Long de la Vie à Ocellia témoigne de son engagement

"Depuis mars 2015, nous avons fait le choix de nous impliquer dans le projet de devenir famille d’accueil pour élève chien guide d’aveugles. Nous avons accueilli un premier chien de 2015 à 2017 et Utah est le 5ème chien que nous accueillons. Cela nous a permis de dépasser certaines de nos représentations et de mieux connaître le monde de la déficience visuelle, dans sa réalité au quotidien.

Les 2 premières années sont primordiales pour préparer le chien à sa future vie auprès d’une personne déficiente visuelle, et la formation/éducation est réalisée dans une dynamique d’alternance et d’articulation entre l’école de chiens guides et la vie en famille d’accueil. Être famille d’accueil nécessite de pouvoir emmener le chien « partout » (transport, courses, restaurant, concert, cinéma…) et notamment au bureau.

C’est pourquoi, lorsque nous avons fait le choix de nous impliquer dans ce projet, l’accord de la direction d’Ocellia était indispensable et pouvoir compter sur l’implication, la participation et la tolérance de l’équipe professionnelle, un incontournable. Le chien m’accompagne en effet à chaque moment de ma journée de travail, lors des réunions ou des interventions ; qu’elles aient lieu au sein ou hors des locaux d’Ocellia.

Le terrain professionnel, par les contraintes qu’il impose et la diversité des situations qu’il propose, constitue un contexte d’apprentissage particulièrement précieux. Il participe à une part importante de l’éducation du chien que les éducateurs canins n’ont pas la possibilité d’explorer et permet d’envisager que le chien soit ensuite confié à une personne déficiente visuelle en emploi."

Cet engagement, partagé par Ocellia, contribue à une part du projet que porte notre institution en faveur d’une société plus inclusive et s’inscrit dans la dynamique d’engagement des salariés, étudiants, stagiaires et partenaires pour la pleine participation des personnes en situation de Handicap.

Témoignage de Joann, propriétaire de Suède

Capture d'écran 2024-05-24 093537.png

"Suède, chien guide qu’Hélène et sa famille ont accueilli, m’apporte beaucoup, après les 6 mois d’adaptation pour bien nous connaître et savoir anticiper nos réactions mutuelles, je suis plus à l’aise sur mes trajets connus. Je n’ai plus la crainte, par exemple, d’une grève des transports en commun ou de modification de la circulation piétonne lors d’un match autour du Stade des Alpes à Grenoble car je sais que Suède saura m’avertir et trouver un chemin de contournement.

Même dans un lieu inconnu, je sais que je peux demander de l’aide et les gens se proposent plus facilement lorsque je les interpelle.

Au travail, avoir un chien-guide est un facilitateur de contacts. Avant les gens s’écartaient de mon chemin pour ne pas me gêner ou prendre un coup de canne blanche, aujourd’hui ils viennent à ma rencontre pour en savoir plus sur Suède puis à terme la conversation dévie sur moi et ma fonction au Département de l’Isère.

Le plus important c’est le gain en autonomie, je peux laisser ma femme se reposer et ne plus la solliciter pour m’accompagner le matin jusqu’à mon bureau comme nous le faisions auparavant ; voir même aller faire quelques courses tout seul (même s’il reste des endroits où des gens mal informés essayent encore de m’interdire l’accès au chien) !"

Découvrez aussi